Document du mois

Contestation à la suite de la déclaration du 7 avril 1759

Document du mois de juin 2020.

L’organisation de l’État implique des réformes. Les réformes ont toujours existé et ont toujours suscité de nombreuses réactions, tant positives que négatives. La justice est un des domaines de l’État le plus touché par les réformes et les réorganisations à travers l’histoire.

Consulter

Le cheval du pauvre : les attelages de chiens au XIXe siècle

Le document du mois de mai 2020.

Le document présenté, issu du fonds de la commune de Laon, peut paraitre négligeable d’un premier abord. Il traite pourtant d’un sujet largement oublié de nos jours : celui de l’utilisation des attelages de chiens durant le XIXe siècle.

Consulter

Echange de parcelles de l’hôpital Brisset d’Hirson

Le document du mois d'avril 2020.

Pendant longtemps, l’essentiel des ressources de l’hôpital provenait de l’exploitation de son patrimoine mobilier et immobilier (location d’habitations, location de terres agricoles, etc.). Afin d’augmenter ses revenus, l’hôpital doit rationaliser au mieux leur exploitation et augmenter son patrimoine. Cela passe notamment par l’achat de terrains, le don ou le legs. Ce dernier est une disposition post-mortem par laquelle le testateur transmet, par la rédaction de son testament, l’intégralité ou une partie de son patrimoine au profit d’un légataire. Faisant parfois office de dernier lieu de vie des personnes âgées, l’hôpital peut être destinataire d’une partie ou de l’intégralité des biens de ses patients après leur décès.

Consulter

L’abbaye Saint-Vincent de Laon se dévoile dans un plan d’arpentage

Le document du mois de mars 2020.

Si les plans d’arpentage et de bornage sont aujourd’hui établis par des géomètres, l’Ancien Régime fait appel à des arpenteurs pour effectuer ces travaux de mesurage. Le dictionnaire de Furetière définit l’arpenteur comme « un officier qui a serment en justice et qui est commis pour faire l’arpentage des terres ». Arpenter une terre signifie la mesurer selon des mesures agraires bien spécifiques. Ici, le plan dont il va être question est estimé en verges.

Consulter

Les procès pour impuissance à l’époque moderne

Le document du mois de février 2020.

Le mariage est un acte régi très tôt par l’Église. L’union entre un homme et une femme doit être unique et ne jamais être rompue du vivant des conjoints. Cependant, des annulations de mariage sont possibles pour un seul et unique motif. En France, c'est en 1426 qu'est prononcée la première annulation de mariage connue pour impuissance sexuelle. Au cours des XVIe et XVIIe siècles, l'absence d'érection constitue un motif de divorce recevable. Les femmes peuvent ainsi assigner leur mari devant un tribunal pour obtenir l'invalidation du mariage.

Consulter