Document du mois

Bouillon Kub et espionnage

Il est des documents d’archives qui, si l’on ne se renseigne pas sur la situation historique, peuvent paraître bien étranges à l’exemple du document présenté ici. Il s’agit d’un télégramme, conservé dans le fonds des archives communales de Villeret, envoyé par le sous-préfet de Saint-Quentin à plusieurs maires leur indiquant de « détruire complètement immédiatement affiches du bouillon kub ». 

Consulter

Le projet novateur du Poma 2000

La ville de Laon se distingue par sa topographie particulière avec une dénivellation de 130 % sur une très courte distance (1 500 m). La mise en service de la gare de Laon, dans la ville basse, en 1857, attire de plus en plus de personnes dans la commune. La question de la mobilité et de l’accessibilité entre la ville haute et la ville basse se pose alors avec plus d'acuité.

Consulter

Contestation à la suite de la déclaration du 7 avril 1759

Document du mois de juin 2020.

L’organisation de l’État implique des réformes. Les réformes ont toujours existé et ont toujours suscité de nombreuses réactions, tant positives que négatives. La justice est un des domaines de l’État le plus touché par les réformes et les réorganisations à travers l’histoire.

Consulter

Le cheval du pauvre : les attelages de chiens au XIXe siècle

Le document du mois de mai 2020.

Le document présenté, issu du fonds de la commune de Laon, peut paraitre négligeable d’un premier abord. Il traite pourtant d’un sujet largement oublié de nos jours : celui de l’utilisation des attelages de chiens durant le XIXe siècle.

Consulter

Echange de parcelles de l’hôpital Brisset d’Hirson

Le document du mois d'avril 2020.

Pendant longtemps, l’essentiel des ressources de l’hôpital provenait de l’exploitation de son patrimoine mobilier et immobilier (location d’habitations, location de terres agricoles, etc.). Afin d’augmenter ses revenus, l’hôpital doit rationaliser au mieux leur exploitation et augmenter son patrimoine. Cela passe notamment par l’achat de terrains, le don ou le legs. Ce dernier est une disposition post-mortem par laquelle le testateur transmet, par la rédaction de son testament, l’intégralité ou une partie de son patrimoine au profit d’un légataire. Faisant parfois office de dernier lieu de vie des personnes âgées, l’hôpital peut être destinataire d’une partie ou de l’intégralité des biens de ses patients après leur décès.

Consulter