Document du mois

De la « drôle de guerre » à la campagne de France

E_Depot_221_1_R_10_001.jpg

Devoir d’une élève en cours supérieur 1re année sur les bons d’armement, 8 mai 1940 (Arch. com. Marly-Gomont, E-dépôt 221 1 R 10)

Le document du mois de mai 2018.

Le 3 septembre 1939, la France entre en guerre contre l’Allemagne. Tout au long des semaines suivantes, des milliers d’hommes sont mobilisés, mais c’est bien une mobilisation de toute la population française qui se met en place. En effet, les femmes, enfants et vieillards doivent participer activement à l’effort de guerre.

Consulter

Registre des mœurs

FRAD002_1301_W_8_1.jpg

Registre des mœurs, 1943-1944 (Arch. dép. Aisne, 1301 W 8)

Le document du mois d'avril 2018.

Les registres des mœurs étaient des documents produits par les services de police afin d’y répertorier les femmes de petite vertu et de contrôler la prostitution.

Consulter

La vidange des latrines de l’hôpital général de Laon. Une opération de salubrité en 1785

FRAD002_H_depot_1_12_E_10.jpg

Plan figuré des lieux d’aisance vidangés de l’hôpital général, 1785 (Arch. hosp. Laon, H-dépôt 1, 12 E 10).

Le document du mois de mars 2018.

Fondé en 1668 sous l’impulsion de l’évêque César d’Estrées, l’hôpital général a pour objectif luttait initialement contre la mendicité. 

Consulter

Le général Foy : un député libéral sous la Restauration

FRAD002_1_J_00547.jpg

Lettre du général Foy à un correspondant inconnu concernant les élections législatives de 1824 et son choix de devenir député de Vervins, 8 février 1824 (Arch. dép. Aisne, 1 J 547)

Le document du mois de février 2018.

Maximilien Sébastien Foy est né à Ham le 3 février 1775. Cependant, une tradition veut qu’il soit né à Pithon dans l’Aisne.

Consulter

Un pont qui en dit long

FRAD002_8Fi_00787.jpg

Le pont de Guignicourt. Dessin d’Amédée Piette, septembre 1867 (Arch. dép. Aisne 8 Fi 787)

Le document du mois de janvier 2018.

Le 1er septembre 1857, le premier train s’arrête en gare de Guignicourt. Dix ans plus tard, à l’époque où la photographie reste rare, Amédée Piette dessine son passage sur un pont franchissant la rivière de l’Aisne. Le « Guide du voyageur sur le chemin de fer » présente alors ce pont ferroviaire comme une œuvre méritant l’admiration des hommes de l’art.

Consulter