Recensement de Population

Calendrier républicain

Les recensements de la population

 

Si les premiers recensements de la population, ou plutôt les recensements des feux, à l’échelon national, remontent à 1328 et 1341, il faut attendre ensuite le XVIIe siècle pour voir la mise en place d’enquêtes nationales et de recensements de la population. Toutefois, c’est véritablement la Révolution française avec la loi du 22 juillet 1791 qui prévoie un recensement général nominatif. Le premier est effectué en 1801. Dès lors, et jusqu’en 1946, les recensements sont établis tous les cinq ans même si c’est l’ordonnance du 16 janvier 1822 qui institue la périodicité quinquennale. Toutefois, les recensements de 1811 et de 1816 n’ont pas eu lieu et d’autres ont été annulés du fait des guerres (1916 et 1941) ou simplement repoussés (1872). Celui de 1818, dans l’Aisne, résulte d’une initiative préfectorale. Après 1946, les recensements sont plus espacés (1954, 1962, 1968, 1975, 1982, 1990 et 1999) et depuis 2004, ils sont remplacés par un système de recensement permanent.

 

Listes nominatives du recensement de la population

Lors des recensements de la population, des listes nominatives sont réalisées en deux exemplaires, le premier restant en commune, le second étant destiné à la préfecture. Néanmoins, le fonds de la préfecture (série M) a été durement éprouvé par les deux guerres mondiales et ne contient plus aucun document relatif aux recensements de la population pour la période antérieure à 1946. Les seules listes nominatives qui sont conservées pour cette période proviennent donc des fonds communaux déposés et classés aux Archives départementales de l’Aisne (série E-dépôt).

 

Ces listes nominatives indiquent, pour chaque commune, par quartier, par rue puis par habitation, les nom et prénoms des habitants, leur profession, leur état civil et leur position au regard du chef de famille (épouse, fils, fille…). Selon les années, d’autres rubriques sont insérées : âge ou année de naissance, nationalité... En 1851, le recensement précise aussi la religion et les maladies ou infirmités ; en 1872 et 1876 puis à partir de 1906, le lieu de naissance est ajouté.

 

Les fonds communaux déposés aux Archives départementales de l’Aisne demeurent très inégaux : quelques rares communes possèdent des listes antérieures à 1836. Au contraire, pour de nombreuses localités ayant perdu leurs archives pendant la Première Guerre mondiale, seules les listes nominatives des années 1921, 1926, 1931 et 1936 nous sont parvenues.

 

Les listes nominatives du recensement de la population, réalisées après la Seconde Guerre mondiale sous l’égide de l’INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques), sont conservées pour les années 1946 à 1975 dans la sous-série 991 W, ou dans certains fonds communaux déposés. Elles n’ont pas été numérisées et sont consultables uniquement en salle de lecture des Archives départementales de l’Aisne.