Fermer le menu

Délibérations

Fermer le formulaire de recherche
Nature
Dates

Calendrier républicain

En savoir plus

Téléchargez les modes d'emploi de l'espace personnel, de l'indexation collaborative et de la visionneuse, ainsi que la liste des anciennes communes du département.

Actualités

Découvrez le nouveau bâtiment des Archives ! :

Rendez-vous ce lundi 3 décembre dès 9h pour la réouverture des Archives départementales de l’Aisne au sein du nouveau bâtiment PARC FOCH à LAON. 

En savoir plus

Découvrez notre page Facebook

Les Archives départementales de l'Aisne sont sur Facebook. Découvrez vite notre page !

En savoir plus

Revivre ! 1918, l'Aisne se reconstruit :

Venez découvrir cette exposition qui clôture les commémorations de la Première Guerre mondiale. 

En savoir plus

 

Registres de délibérations numérisés

 

Le terme latin deliberare, signifiant « réfléchir mûrement, discuter sur un sujet et prendre une décision » a donné, en français le mot délibérer dont le sens est « examiner, peser tous les éléments d'une question avec d'autres personnes, ou éventuellement en soi-même, avant de prendre une décision, pour arriver à une conclusion ».

Cet examen minutieux des problèmes et des solutions rencontrés par un organisme se trouve ainsi présenté dans ses délibérations. En règle générale, ces délibérations sont prises par une assemblée représentative de la structure, apte à prendre les décisions stratégiques.

Pour les communes, cet organe délibérant peut être le conseil municipal, ou, pour des périodes plus anciennes, d’autres formes de municipalité, d’une forme spécifique. Pour les hôpitaux, il s’agit de commissions administratives ou tout autre forme ancienne de gouvernance.

Les délibérations mises en ligne par les Archives départementales de l’Aisne ne sont pas un corpus unique. Elles recouvrent à la fois les délibérations de nombreuses communes depuis la Révolution, mais aussi des organes exécutifs des communes les plus importantes pour une période pouvant remonter à 1491 (Chauny), ainsi que celles d’hôpitaux, comme les directeurs des hospices de Laon à partir de 1675.

Ce vaste corpus d’informations, aux origines diverses permet d’envisager une recherche élargie sur l’histoire des communes et des installations hospitalières du département. Cependant, les documents les plus récents (moins de 150 ans), comportant des données personnelles à caractère social et parfois médical (délibérations municipales à huis clos) ne seront consultables qu’en salle de lecture.