Pérégrination des archives de la rue Fernand Christ au Parc Foch

Chariots en cours de déchargement sur le quai du nouveau bâtiment situé au Parc Foch (non-coté, Archives départementales de l’Aisne)

Voir toutes les images (1)

Les documents conservés aux Archives départementales de l’Aisne auront connus de nombreux lieux de conservation.

 

Après avoir occupés un bâtiment de l’ancienne abbaye Saint-Jean de Laon, un baraquement de fortune aux lendemains de la Seconde Guerre mondiale, un bâtiment rue de Signier, puis un dépôt rue Fernand Christ à la fin des années 1970, avec une annexe rue Gabriel-Péri, les documents d’archives sont actuellement déménagés au Parc Foch, avenue du Maréchal Foch à Laon.[1]

 

C’est un bâtiment flambant neuf, d’une capacité de stockage de 40 kilomètres linéaires, qui accueille à présent les documents conservés par les Archives départementales de l’Aisne. Ces derniers sont répartis par série dans les 25 magasins de conservation définitive.

 

Un déménagement, c’est une question de lieux, mais c’est aussi une question d’hommes. En effet, pas moins de 8 déménageurs et 8 personnes des archives sont nécessaires chaque demi-journée pour effectuer dans de bonnes conditions le transfert des collections d’archives.

Les documents situés au bâtiment de la rue Fernand Christ préalablement récolés sont pointés un à un au moment de leur retrait du rayonnage. Puis, ils sont ensuite mis sur des chariots spécifiques qui les acheminent du magasin de conservation jusqu’au quai de chargement, puis dans le camion de déménagement. Une fois celui-ci chargé de 25 chariots, il quitte la rue Fernand Christ pour le Parc Foch.

Les chariots sont alors déchargés au niveau du quai de déchargement, puis les documents entament leur dernière traversée jusqu’au magasin de conservation où ils sont alors repositionnés à leur nouvel emplacement puis récolés à nouveau.

Toutes ces opérations sont nécessaires au bon déroulement d’un déménagement d’archives.

 

Chaque jour, 100 à 150 chariots sont ainsi acheminés jusqu’au nouveau bâtiment d’archives, ce qui représente environ 500 mètres linéaires de documents. Au total, près de 5 500 chariots seront nécessaires pour transférer l’ensemble des 27 kilomètres linéaires de documents conservés actuellement aux Archives départementales de l’Aisne.