Document du mois

« J'ai le plaisir de vous offrir une tasse de chocolat… »

Document du mois de décembre 2022

Une lectrice des Archives départementales a inspiré la rédaction de ce document du mois. Venue effectuer une recherche généalogique sur l'aviateur Frédéric Quenellec tué au combat le 31 mars 1916 près de Laon, elle a permis aux archivistes de se replonger dans les lettres émouvantes écrites par la famille Quenellec. Celles-ci sont conservées au sein du fonds de l’Hôtel-Dieu de Montreuil-sous-Laon, qui renferme la correspondance avec le directeur de l’établissement entre 1920 et 1938.

Découvrez le déroulé de ces lettres, du projet de l’élévation d’une tombe à la mémoire de leur fils aux remerciements annuels pour le soin apporté à la tombe par les pensionnés…

Consulter

Février 1955 : la préfecture sous la neige

Document du mois de novembre 2022

Le fonds de la Direction des Bâtiments du conseil départemental (ex-général) de l'Aisne est essentiellement composé de documents techniques.

Parmi eux, des photographies du 22 février 1955 montrent la préfecture à Laon et ses jardins après un épisode neigeux.

Consulter

Charte de donation d’Enguerrand IV de Coucy à l’abbaye de Saint-Nicolas-au-Bois

Document du mois de septembre 2022

Le procès d’Enguerrand IV de Coucy, que l’on situe habituellement à l’été 1259, est resté célèbre dans l’histoire du règne de saint Louis. Il nous est connu par les Grandes Chroniques de France, qui relatent l’évènement. Convoqué par le roi pour répondre de ses actes à la suite d’une plainte de l’abbaye, Enguerrand récuse les compétences du Parlement de Paris et demande à être jugé par ses pairs.

Le dossier H 352 conservé aux Archives départementales de l’Aisne est fondamental pour comprendre les suites données à cette affaire. Découvrez les coulisses de ce célèbre épisode de l’histoire de France...

Consulter

Les premières heures de la catastrophe de Vierzy, relatées par le sous-préfet de Soissons

Document du mois de juillet et août 2022

Le 16 juin 1972 à 20h54, deux autorails de la ligne Paris/Laon percutent des éboulis résultant de l’effondrement d’une partie de la voûte du désormais tristement célèbre tunnel de Vierzy, près de Soissons. Cette catastrophe, la troisième plus dramatique de l’histoire ferroviaire française, provoque la mort de 108 personnes, toutes axonaises.

Cinquante ans après, nous vous proposons de revenir sur cet événement tragique grâce à ce document d’archives issu du fonds du cabinet du préfet.

Consulter