Historique

Les Archives départementales de l'Aisne mettent à disposition du public près de 22 kilomètres linéaires de documents ; ceux-ci illustrent la vie du département de l'Aisne du IXe siècle à nos jours. Ce patrimoine archivistique d'une richesse et d'une variété inouïes est le fruit d'une longue histoire.

 

image_24.jpg

Histoire administrative

Les Archives départementales ont été créées à la Révolution, plus précisément par la loi du 5 brumaire an V (26 octobre 1796) afin de collecter, classer, conserver et communiquer les documents administratifs et judiciaires hérités des institutions d'Ancien Régime supprimées et ceux produits dans les différents nouveaux organes du département. 

Cette institution dépend successivement des ministères de l'Intérieur (1796-1884), de l'Instruction publique (1884-1959) et de la Culture. Elle est placée sous l'autorité du préfet. 
En 1986, les Archives départementales deviennent un service du Conseil général de l'Aisne en application des lois de décentralisation de 1983 tout en conservant les missions régaliennes exercées au nom du préfet (une loi de mai 1838 transférait déjà aux Conseils généraux les frais induits par la conservation des documents d'archives). 

Cette histoire administrative explique la particularité des Archives départementales aujourd'hui placées sous une double tutelle :

  • la tutelle du ministère de la Culture pour le contrôle scientifique et technique des archives publiques (inspections, éliminations réglementaires, etc.) ;
  • la tutelle du Conseil général pour collecte, conservation, classement et communication des documents.